Hausse du niveau de la mer: 187 millions de déplacés

Le 21 mai 2019 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article
La mer pourrait grimper de plus de 2 mètres d'ici à 2100
La mer pourrait grimper de plus de 2 mètres d'ici à 2100
EJF

 

A cause de la fonte des glaces liée au dérèglement climatique, l’élévation du niveau des océans pourrait atteindre 2,40 mètres d’ici 2100 et entraîner le déplacement de 187 millions de personnes.

Une fois encore, l’élévation du niveau de la mer est revue à la hausse. Dans une étude publiée le 20 mai dans les Comptes rendus de l’Académie américaine des sciences (Pnas), des chercheurs ont livré de nouvelles estimations, basées sur différents scénarios climatiques, en précisant les effets de la dynamique des glaces et de la gravitation et de la rotation terrestres.

 

Dans le meilleur des cas

Dans l’hypothèse d’un réchauffement contenu à 2 degrés Celsius en 2100, conforme à l’Accord de Paris, la hausse du niveau des océans oscillerait entre 26 et 81 centimètres d’ici la fin du siècle[1].

 

Scénario catastrophe

Dans le cas pessimiste d’un réchauffement de 5°C, avec des émissions de gaz à effet de serre non contrôlées, la hausse est plus sévère: de 51 à 178 cm en moyenne d’ici 2100. Et si l’on prend en compte le 95e centile[2], elle pourrait atteindre 2,38 mètres. Provoquant l’immersion d’environ 1,8 million de kilomètres carrés de terres et forçant 187 millions de personnes à se déplacer. Soit «des conséquences profondes pour l’humanité», souligne Jonathan Bamber, l’auteur principal de l’étude.

 

De fortes incertitudes après 2100

Au-delà de 2100, les scientifiques des universités de Bristol, Princeton, Rutgers et Delft estiment que le niveau des océans pourrait grimper jusqu’à 7,4 m d’ici 2200 et 9,5 m d’ici 2300 dans le contexte d’un réchauffement à 5°C, sachant que les incertitudes sont très élevées quant à la réaction des calottes glaciaires du Groenland et de l’Antarctique.

Dans leur évaluation réalisée en 2013, les experts du Giec[3] tablaient déjà sur une hausse de 26 à 82 cm d’ici la fin du siècle[4]. L’an dernier, des chercheurs de l’université américaine de Boulder ont par ailleurs pointé l’accélération de la hausse du niveau de la mer au cours des 25 dernières années. Jusque-là évaluée à 3 mm par an, elle pourrait atteindre 10 mm par an d’ici 2100.

 



[1] Par rapport à 2000

[2] En statistique, le 95e centile correspond à la valeur telle que 95% des résultats sont en dessous.

[3] Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat

[4] par rapport à 1986-2005



Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus