La gestion des déchets français a coûté 6,4 milliards d’euros en 2006

Le 30 septembre 2009 par Sonia Pignet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Pour la première fois, l’Ademe a réalisé un référentiel national des coûts de gestion du service public d’élimination des déchets. L’étude a porté sur l’ensemble des flux gérés par les collectivités en 2006, incluant les ordures ménagères résiduelles (OMR), les recyclables secs des ordures ménagères et les déchets en déchèteries. Elle a pour objectif de permettre aux collectivités et aux acteurs publics de se positionner par rapport à la moyenne nationale et de mieux appréhender la structuration des coûts de gestion des déchets.
Les principaux résultats indiquent que la médiane du coût aidé hors taxe (restant à la charge de la collectivité), tous flux et toutes étapes techniques confondus, est de 152 euros par tonne collectée. De façon plus spécifique, elle est de 164 € pour les OMR, 144 € pour les recyclables secs, et 119 € pour les déchets de déchèteries. Les différences de coût d’une collectivité à l’autre s’expliquent essentiellement par des facteurs dits de contexte, comme la densité, une zone touristique, etc., au point de masquer les variations liées à des facteurs techniques comme le type de collecte ou le mode de traitement.

«Les données du référentiel ont permis d’estimer le coût total de la gestion des déchets en 2006 en France à 6,4 milliards € et le coût technique à 5,9 milliards €», indiquent également les auteurs, qui espèrent pouvoir mobiliser un plus grand nombre de collectivités pour une future édition de ce référentiel.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus