La gestion des déchets dans le bilan de santé des villes européennes

Le 24 septembre 2008 par Agnès Ginestet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Certaines grandes villes allemandes (Dresde, Francfort…) recyclent jusqu’à 80% de leurs déchets, alors que Bruxelles (Belgique) en incinère plus de 90%. C’est l’un des constats de Danuta Hübner, membre de la Commission chargée de la politique régionale, qui a présenté le 23 septembre le bilan de santé de 321 villes de l’UE-27, réalisé avec Eurostat. Cet audit qui a lieu tous les trois ans mais sera fait tous les ans à compter de 2009, se base sur des statistiques relatives à la démographie, l’emploi, mais aussi les transports et l’environnement.

180 villes ont fourni des données concernant leur gestion des déchets, et 67 d’entre elles mettent plus de 80% de leurs déchets en décharge à ciel ouvert. «La politique de cohésion aide ces villes à inverser la tendance en investissant 6,2 milliards d'euros en 2007-2013 pour des projets liés à la gestion des déchets domestiques et industriels», précise la Commission dans son communiqué.

Pour Danuta Hübner, les résultats de l’audit peuvent être utilisés aux niveaux national, régional et local «par toutes les politiques qui ont un impact sur les villes», et ils «seront utiles également pour les entreprises privées et pour tout citoyen désireux d'en savoir plus sur son environnement et sa ville».


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus