La fusion de GDF et de Suez prévue pour 2008

Le 03 septembre 2007 par Claire Avignon
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Les conseils d'administration de Gaz de France et Suez ont approuvé, le 2 septembre 2007, les nouvelles orientations du projet de fusion des deux entreprises. Selon ce projet, qui devrait être bouclé courant 2008, l'Etat français détiendra 35% du nouvel sensemble.

«Fort d'une capitalisation boursière combinée d'environ 90 milliards d'euros et d'un chiffre d'affaires de 72 milliards d'euros, GDF-Suez sera l'un des leaders mondiaux de l'énergie, en particulier dans le gaz et l'électricité. Il sera parmi les trois premières utilities mondiales cotées», déclarent dans un communiqué les deux sociétés.

Cette fusion donnera naissance au premier acheteur et commercialisateur de gaz en Europe, leader mondial du gaz naturel liquéfié (GNL), premier importateur et acheteur de GNL en Europe avec 25% de part de marché, cinquième électricien européen et deuxième producteur français d'électricité, leader européen des services à l'énergie, premier opérateur de réseau de transport et de distribution de gaz en Europe, et deuxième opérateur de stockage et de terminaux méthaniers en Europe.

Pour répondre au souhait du président de la république française Nicolas Sarkozy, concomitamment à la fusion, 65% du capital du pôle environnement de Suez sera distribué aux actionnaires de Suez lors d'une introduction en bourse. Le nouveau groupe GDF-Suez, qui aura 35%, et les principaux actionnaires de Suez, qui détiendront 12%, «s'engagent à conserver leurs actions dans le cadre d'un pacte d'actionnaires à négocier».


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus