La fréquence de l’asthme va augmenter avec le réchauffement

Le 25 août 2008 par Claire Avignon
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Le réchauffement climatique va augmenter le nombre de crises d’asthme et de réactions allergiques, conclut une étude qui va prochainement paraître dans la revue scientifique Journal of allergy and clinical immunology. La température globalement plus élevée de la planète va signifier des printemps plus précoces et une saison de production du pollen plus longue, expliquent les chercheurs américains à l’origine de l’étude, dans un communiqué de l’Association américaine d’allergie, d’asthme et d’immunologie (AAAAI), éditrice de la revue. La concentration plus élevée en CO2 sera également un facteur d’augmentation de la production de pollen.

L’association estime à 1 milliard le nombre de grains de pollen qui peuvent être produits par une seule plante, et à 600 kilomètres la distance qu’ils peuvent parcourir grâce au vent. Près de 12% d’Américains souffrent de rhume des foins, (15 à 25% des Français). Quant à l’asthme, il touche plus de 300 millions de personnes dans le monde selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS).


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus