La France se dote d'un Observatoire des agrocarburants

Le 29 septembre 2011 par Geneviève De Lacour
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Le gouvernement français a annoncé, mercredi 28 septembre, l'installation d'un observatoire des agrocarburants chargé de «suivre le développement des actions engagées dans ce domaine».

Cet Observatoire «rassemble toutes les parties prenantes concernées», dont les producteurs d'agrocarburants et autres énergies renouvelables utilisées dans les transports, des opérateurs, des constructeurs de véhicules et des associations, ont indiqué les ministères de l'écologie et de l'économie. «Il sera réuni deux fois par an», ont-ils précisé dans un communiqué.

Dans le secteur des transports, la France s'est fixé pour objectif une «consommation de 10% d'énergies renouvelables (...) à l'horizon 2020», rappellent les ministères. «Les agrocarburants apporteront la contribution la plus importante à cet objectif, en complément du biogaz ou de l'électricité verte par exemple». Pour atteindre cet objectif, l’institution mettra en place des indicateurs de suivi, analysera les bilans et identifiera les causes des éventuels décalages avec les prévisions de développement. Il pourra proposer des pistes permettant de compenser les déficits éventuels ou d’améliorer l’efficacité des dispositifs en place.

La France est le 4e pays producteur mondial d’agrocarburants, «c’est une filière d’avenir et une opportunité de développement pour les industriels», souligne Pierre-Franck Chevet, le directeur général de l’énergie et du climat, qui prendra la tête de l’Observatoire.

 


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus