La France propose 10 milliards de dollars par an pour les pays pauvres

Le 30 novembre 2009 par Sabine Casalonga
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article
Le président Nicolas Sarkozy a proposé vendredi que les pays riches fournissent un «premier engagement financier» de 10 milliards de dollars (6,6 milliards d'euros) par an pour aider les pays les plus vulnérables à réduire leur émissions de CO2, rapporte l’AFP.

Le chef de l’Etat a l'intention de soumettre cette proposition au sommet de l’ONU sur le réchauffement climatique à Copenhague, où il se rendra les 17 et 18 décembre. «Nous devons adopter à Copenhague un premier engagement financier sur 2010, 2011 et 2012 de 10 milliards de dollars par an», a déclaré le chef de l’Etat au sommet du Commonwealth à Trinidad-et-Tobago. Il a également évoqué le besoin d’«un mécanisme ambitieux» pour assurer les financements aux pays en développement après 2012.

Le Premier ministre britannique Gordon Brown a aussi proposé vendredi de lancer un fonds de 10 milliards de dollars sans préciser sur quelle durée, selon l’AFP. Son pays serait prêt à y participer à hauteur de 1,3 milliard de dollars (880 millions d'euros) sur trois ans.

Autre signe positif, le Premier ministre indien a déclaré pour la première fois samedi que son pays, un des principaux pays pollueurs de la planète, serait prêt à s'engager en faveur d'objectifs «ambitieux» de réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES) à condition que le partage du fardeau soit «équitable». Aucune indication chiffrée n’a toutefois été donnée.