La France propose 10 milliards de dollars par an pour les pays pauvres

Le 30 novembre 2009 par Sabine Casalonga
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Le président Nicolas Sarkozy a proposé vendredi que les pays riches fournissent un «premier engagement financier» de 10 milliards de dollars (6,6 milliards d'euros) par an pour aider les pays les plus vulnérables à réduire leur émissions de CO2, rapporte l’AFP.

Le chef de l’Etat a l'intention de soumettre cette proposition au sommet de l’ONU sur le réchauffement climatique à Copenhague, où il se rendra les 17 et 18 décembre. «Nous devons adopter à Copenhague un premier engagement financier sur 2010, 2011 et 2012 de 10 milliards de dollars par an», a déclaré le chef de l’Etat au sommet du Commonwealth à Trinidad-et-Tobago. Il a également évoqué le besoin d’«un mécanisme ambitieux» pour assurer les financements aux pays en développement après 2012.

Le Premier ministre britannique Gordon Brown a aussi proposé vendredi de lancer un fonds de 10 milliards de dollars sans préciser sur quelle durée, selon l’AFP. Son pays serait prêt à y participer à hauteur de 1,3 milliard de dollars (880 millions d'euros) sur trois ans.

Autre signe positif, le Premier ministre indien a déclaré pour la première fois samedi que son pays, un des principaux pays pollueurs de la planète, serait prêt à s'engager en faveur d'objectifs «ambitieux» de réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES) à condition que le partage du fardeau soit «équitable». Aucune indication chiffrée n’a toutefois été donnée.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus