La France pourrait importer de l’électricité cet hiver

Le 03 novembre 2009 par Victor Roux-Goeken
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Il existe un risque de rupture d’approvisionnement en électricité en cas de froid intense cet hiver, prévient le gestionnaire du réseau de transport d’électricité (RTE) dans un communiqué du 30 octobre.

Dans son analyse de l’équilibre entre l’offre et la demande d’électricité pour l’hiver 2009-2010, RTE estime que «la situation prévisionnelle de novembre 2009 à fin janvier 2010 est nettement moins favorable que les années précédentes», l’arrivée de nouvelles centrales –éoliennes et thermiques à flamme– ne compensant pas «la baisse conjoncturelle très prononcée de la disponibilité du parc de production français». L’étude se base notamment sur le pic de consommation de la première semaine de janvier 2009 (1), atteignant 83.500 mégawatts (MW).



RTE estime à au moins 4.000 MW, de novembre 2009 à janvier 2010, le niveau d’importation nécessaire pour pallier ce déficit de production. «Avec des températures de 7 à 8°C durablement sous les normales saisonnières, le niveau d’importation pourrait atteindre la limite technique acceptable par le réseau français.»



En plein débat sur la voiture électrique et la création de la taxe carbone, qui ne concernera pas l’électricité, le gestionnaire du réseau «encourage» donc les gestes simples «comme éteindre la lumière dans les pièces inoccupées, les appareils en veille, [l’usage raisonné] du chauffage électrique et des appareils électroménagers…»

(1) Dans le JDLE «Hausse de la consommation électrique française en 2008»


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus