La France interdit la pêche du corail rouge

Le 18 août 2011 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
L'Etat vient d'interdire la pêche du corail rouge (Corallium rubrum) à moins de 50 mètres de profondeur en Méditerranée sur les côtes de la Catalogne française, a-t-on appris ce jeudi 18 août auprès du Laboratoire océanologique de Banyuls-sur-mer (Pyrénées-Orientales).
 
La mesure est mal prise par les plongeurs professionnels pour lesquels le corail rouge, utilisé en joaillerie et parfois surnommé «or rouge», peut constituer une source de profit appréciable. Mais pour ceux qui soutiennent cette décision, il s'agit de protéger le corail et l'activité touristique qu'il génère.
 
Les prélèvements en eaux peu profondes étaient jusqu'alors autorisés du 1er mai au 30 septembre avec une limitation à 50 kilogrammes annuels par pêcheur. La préfecture de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur -qui a la compétence sur ces eaux- vient donc de modifier la réglementation.
 
Le corail rouge n'est pas classé dans les espèces protégées ou menacées. Mais les études des stocks montraient un risque pour ce patrimoine dans les zones proches de la Réserve naturelle marine située au large du Roussillon, a expliqué à l'AFP Philippe
Lebaron, directeur du Laboratoire océanologique Arago de Banyuls-sur-Mer.
 
Animal invertébré possédant un squelette rigide qui peut atteindre 20 centimètres de haut avec des branches de 8 millimètres de diamètre en 20 ans, le corail rouge se fixe sur des roches peu exposées à la lumière, donc généralement à de grandes profondeurs, jusqu'à 400 mètres.
 
Mais, au large du Roussillon, il est présent dès 20 m de profondeur car les eaux sont troubles et il y a de nombreuses anfractuosités.
 
Ce corail peut se vendre jusqu'à 3.000 euros le kilo pour les branches de 8 mm. Celles de qualité inférieure, interdites de collecte sur les côtes françaises, sont aussi exploitées, broyées et mélangées avec de la résine de synthèse pour en faire des bijoux de moindre qualité.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus