La France et l'Espagne planchent sur une nouvelle connexion électrique

Le 18 avril 2007 par Bérangère Lepetit
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Les gouvernements français et espagnols étudient la possibilité de construire une nouvelle interconnexion électrique entre la Navarre, au nord de l'Espagne, et la France, qui traverserait l'ouest des Pyrénées. «Cette une idée est née des rencontres entre le secrétaire général de l'énergie espagnol, Ignasi Nieto, et les services de son homologue français», a expliqué à l'AFP un porte-parole du ministère chargé de l'industrie, précisant que le projet unirait la France à la localité de Muruarte. A l'heure actuelle, la France et l'Espagne sont déjà en train de mettre sur pied le renforcement de l'interconnexion entre les deux pays en Catalogne. Ce tracé d'une ligne à très haute tension à travers les Pyrénées a suscité la vive opposition de nombreux riverains des deux côtés de la frontière et des écologistes.

Pour des raisons historiques, le réseau électrique européen a été principalement construit sur des bases nationales, ou locales. Dès l'après-guerre, un des premiers actes de reconstruction fut d'interconnecter les réseaux nationaux, selon le principe de solidarité énergétique. Depuis lors, un certain pourcentage d'électricité peut ainsi passer les frontières internes de l'Union, permettant la complémentarité des différents réseaux et des différentes sources de production. Les lignes entre la France et l'Espagne ont actuellement une capacité d'échange d'énergie électrique limitée à 1.400 mégawatts (MW). «En cas d'avarie sur une installation du réseau électrique français ou espagnol, les possibilités d'échanges et de secours mutuels entre les deux pays sont donc limitées», explique le Réseau de transport d'électricité (RTE).




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus