La France et l’Allemagne font lettre commune sur le climat

Le 21 septembre 2009 par Sonia Pignet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Dans une lettre adressée au secrétaire général des Nations unies Ban Ki-Moon, Nicolas Sarkozy et la chancelière allemande Angela Merkel présentent les propositions qu’ils soutiendront lors du sommet de New York consacré au changement climatique, le 22 septembre.
Ils plaident notamment pour une Organisation mondiale de l’environnement afin de favoriser l’émergence d’un droit international de l’environnement. Ils demandent aussi à ce que les pays en développement s’engagent à établir et rendre public avant 2012 des «plans de croissance sobres en carbone», avec l’aide des pays développés pour la définition et la mise en œuvre de ces plans. Ces pays développés doivent quant à eux s’engager à faire des efforts importants dès 2020 pour atteindre une réduction d’au moins 80% de leurs émissions en 2050.

Le couple franco-allemand estime qu’il «sera nécessaire de recourir à des mécanismes nouveaux tels qu’un marché international du carbone amélioré, mais aussi aux moyens de financement internes dans les pays en développement les plus avancés sur le plan économique» pour que, sur le plan financier comme technologique, des mécanismes efficaces appuient les politiques de réduction d’émission et d’adaptation au changement climatique dans les pays en développement.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus