La France émet trop d’oxydes d’azote

Le 13 novembre 2007 par Claire Avignon
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

La France s’est imposé des objectifs ambitieux de réduction de ces polluants. Mais les mesures prises pour le moment ne sont pas à la hauteur de l’enjeu.

Malgré toutes ses belles promesses en matière d'environnement et d'engagement européen, l'Hexagone pourrait, une nouvelle fois, ne pas respecter une législation communautaire. Il s'agit d'une directive qui fixe, à l'horizon 2010, des plafonds d'émission pour 4 polluants: le dioxyde de soufre (SO2), les composés organiques volatils (Cov), l'ammoniac (NH3) ainsi que les oxydes d'azote (NOx), ces derniers étant des précurseurs de l'ozone troposphériques et responsables de l'acidification des sols et de l'eau.

«On respectera les plafonds pour les trois premiers, mais les NOx restent problématiques», reconnaît Sandrine Rocard, du ministère chargé de l'environnement. Ainsi, la France s'est engagée à limiter à 810 kilotonnes (kt) ses émissions d'oxydes d'azote d'ici trois ans, alors qu'elle en rejetait encore 1.207 kt en 2005. Cela représente une réduction d'un tiers en 5 ans.

De nouvelles mesures auraient dû être prises dès cette année pour atteindre l'objectif de 2010. Mais le Grenelle est passé par là. «Nous devons d'abord prendre en compte les décisions qui seront prises à son issue», indique Sandrine Rocard. Ainsi, une taxe kilométrique sur les poids lourds influerait sur les rejets de NOx puisque le transport routier représente 45% des émissions totales, de même qu'un plan sur les particules qui s'attaquerait aux polluants provenant des chaudières.

Si le Grenelle donne de nouvelles cartouches au ministère pour diminuer les émissions françaises d'oxydes d'azote, il retarde également la mise en place des mesures. Or, le temps est compté. Et ce d'autant plus qu'il ne faudra pas prendre de retard pour la révision de la directive qui va prévoir de nouveaux objectifs pour 2020.



(1) Directive 2001/81/CE du Parlement européen et du Conseil, du 23 octobre 2001, fixant les plafonds d'émission nationaux pour certains polluants atmosphériques.






A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus