La France a diminué ses émissions de gaz à effet de serre en 2006

Le 23 janvier 2008 par Claire Avignon
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Lors de la présentation de ses voeux à la presse, le ministre chargé de l'environnement Jean-Louis Borloo s'est félicité des progrès de la France en matière de lutte contre les changements climatiques. Il a annoncé une baisse de 2,5% de ses émissions de gaz à effet de serre entre 2005 et 2006, citant les chiffres du Centre interprofessionnel technique d'études sur la pollution atmosphérique (Citepa). Cela porte à 3,9% la baisse totale des émissions de la France depuis 1990, date de référence du protocole de Kyoto. Lors de la signature du texte international, en 1997, le gouvernement avait négocié une stabilisation des émissions entre 1990 et 2012.

Selon Marie Jaudet, de la Mission interministérielle sur l'effet de serre (Mies), ces résultats positifs s'expliquent par trois facteurs: «Il y a un effet conjoncturel lié au prix de l'énergie et un aspect météorologique; l'année 2006 a été assez chaude, la production de chauffage a donc diminué. Le résultat s'explique aussi en partie par les politiques mises en oeuvre.» D'un point de vue sectoriel, 30% de la baisse provient du secteur tertiaire et résidentiel, 27% de la production d'énergie, 25% de l'industrie, et 11% de l'agriculture. Les émissions de gaz à effet de serre du secteur des transports ont également diminué, mais seulement très légèrement.




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus