La France: 8e réchauffeuse mondial du climat

Le 16 janvier 2014 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
En rouge, les pays réchauffeurs.
En rouge, les pays réchauffeurs.
Concordia University

Règles de comptabilité carbone onusiennes obligent, le classement des pays émetteurs ne prend en compte que les émissions de CO2, voire de gaz à effet de serre. Depuis 2005, la Chine s’est installée sur la plus haute marche du podium. Et en 2012, indiquent les statistiques de l’agence d’évaluation environnementale néerlandaise (PBL), l’Empire du milieu crachait allégrement ses 10 milliards de tonnes de CO2 par an; loin devant ses challengers américain (5,1 Mdt) ou européen (3,7 Mdt).

Des statisticiens du département américain à l’énergie et du PBL s’escriment à calculer les émissions cumulées des états depuis la révolution industrielle. Ce qui nous permet de savoir qu’entre le milieu du XVIIIe siècle et 2010, nous avons globalement émis 365 Mdt carbone (soit 1.338,46 Mdt CO2). L’essentiel de ses émissions étant à mettre au crédit des états-Unis (19%), de l’Union européenne (17%) et de la Chine (12%).

82% au réchauffement observé

Six chercheurs de l’université Concordia (Québec) viennent de procéder à une autre évaluation du bilan carbone des états. En cumulant les émissions historiques de sulfates et de gaz à effet de serre (CO2, CH4, N2O), l’évolution de l’usage des terres, Damon Matthews et ses co-auteurs ont estimé, dans un article mis en ligne sur le site des Environmental Research Letters, la contribution nationale au réchauffement climatique.

En ayant contribué à élever de 0,151°C la température moyenne globale, les Etats-Unis arrivent en tête du classement, devant la Chine (0,063°C), la Russie (0,059), le Brésil (0,049) et l’Inde (0,047). Bonne 8e, la France (0,016°C) est précédée du Royaume-Uni (0,032) et de l’Allemagne (0,033).

Sur les 20 pays étudiés, 10 sont de vieux pays industrialisés, 5 sont de grands pays émergents (Chine, Inde, Brésil). Les 5 autres sont en développement (Nigeria) ou sur le point d’émerger (Colombie).

A eux 20, ces gros contributeurs ont contribué pour 82% au réchauffement observé depuis l’ère pré-industrielle.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus