La Fnade publie ses positions sur le barème E d’Eco-emballages

Le 23 juin 2009 par Sonia Pignet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
La Fédération nationale des activités de la dépollution et de l’environnement (Fnade) a publié un document pour présenter ses positions, à l’heure où le barème E, qui fixe les conditions du soutien financier d’Eco-emballages aux collectivités, est en cours d’élaboration (1).

Plutôt satisfaite du dispositif, la Fnade souhaite tout de même quelques évolutions.

Ainsi, elle est favorable au renforcement des soutiens complémentaires à l’habitat collectif vertical et aux zones rurales, et à l’augmentation de la couverture des dépenses de communication de 50 à 80% pour que plus d’actions soient réellement effectuées. Elle souhaite également que soient développées «les possibilités de valorisation efficaces au plan environnemental», tels que les soutiens aux transports alternatifs pour les emballages conditionnés (rail et fluvial) et à la valorisation énergétique (en tant qu’«énergie renouvelable»).

Concernant les problèmes spécifiques à certains emballages, elle recommande notamment d’exclure les aérosols des recommandations et consignes de tri dans les emballages pour les inclure dans la future filière «déchets dangereux des ménages». Côté gouvernance, elle souhaite que l’action d’Eco-emballages soit limitée aux seuls domaines de la collecte sélective des emballages ménagers, de leur tri et de leur valorisation, et que la future «Commission de régularisation des filières de gestion de certains déchets» (2) soit instaurée rapidement.

Enfin, sur l’optimisation des collectes, la Fnade souhaite que soit limité le fractionnement des flux et la fréquence des collectes pour limiter les émissions de CO2. Pour cela, elle propose de confirmer le «bi-flux» en porte-à-porte en groupant les emballages avec les journaux-magazines et les papiers de bureau en liaison avec EcoFolio. Le verre serait alors en apport volontaire.

De façon générale, la fédération se déclare en accord avec l’objectif essentiel de la prévention des quantités de déchets.

(1) Dans le JDLE «Eco-organismes: le point sur les réagréments»
(2) Dans le JDLE «Eco-emballages: les premières mesures pour sortir de la crise»


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus