La Finlande vote pour deux nouveaux réacteurs

Le 02 juillet 2010 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

La Scandinavie se tourne de nouveau vers l’énergie nucléaire. Il y a deux semaines, la Suède avait levé son moratoire sur la construction de nouvelles tranches. Le Royaume pourra donc construire jusqu’à 10 nouveaux réacteurs, en remplacement du parc existant. Jeudi 1er juillet, c’est le parlement finlandais qui a autorisé, en deux scrutins, la construction de deux machines.

Acquis à une large majorité, les deux votes vont permettre aux électriciens TVO (qui construit actuellement un EPR, ndlr) et Fennovoima de soumettre officiellement leur dossier aux autorités. Selon la loi, ils ont désormais 5 ans pour le faire. Ce qui est largement suffisant. Du moins pour les responsables de Fennovoima qui ont prévu de donner les premiers coups de pioche de leur chantier en 2014. TVO n’a pas encore publié de calendrier, mais l’objectif visé par les deux compagnies est de mettre en service leur réacteur avant 2020.

La nouvelle réjouit évidemment les équipementiers. Même s’ils sont en conflit avec TVO, Areva et Siemens espèrent toujours avoir les faveurs de leur client pour réaliser une seconde tranche EPR à Olkiluoto. Mais, aucun des deux électriciens finlandais n’a encore choisi la technologie de réacteur. Tout reste donc ouvert.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus