La fin de la surpêche se joue au prochain Conseil européen

Le 28 novembre 2014 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Dans l'Atlantique, 47% des espèces sont surexploitées
Dans l'Atlantique, 47% des espèces sont surexploitées

Quinze jours avant le prochain Conseil européen de la pêche, qui s’annonce décisif pour les quotas 2015 de l’Atlantique, 132 ONG écrivent aux ministres des Etats membres. Objectif: leur rappeler que la fin de la surpêche doit être mise en œuvre dès 2015 pour les espèces qui le permettent et au plus tard en 2020 pour les autres.

 

Dans leur lettre commune, ces ONG européennes (dont Pew, Oceana, Greenpeace, ClientEarth, Bloom ou Seas at risk) expriment leur inquiétude après les premiers quotas actés le 10 novembre pour les espèces profondes. Ceux-ci sont en effet favorables à la poursuite de la surpêche, contrairement aux engagements pris par l’UE dans le cadre de la réforme de la politique commune de la pêche (PCP). Un mauvais signal pour le déploiement du «rendement constant maximal» (RCM) à toutes les espèces.

 

Agir dès 2015

Les associations craignent que le Conseil européen ne cède à la facilité et ne reporte à 2020 la mise en œuvre effective de la fin de la surpêche. Elles rappellent à cet égard que, selon le règlement adopté le 11 décembre 2013, tout report doit être précisément justifié, pour chaque espèce, par une double condition: la démonstration d’un choc économique et social avéré pour les pêcheries concernées, ainsi que l’élaboration d’un plan progressif de réduction des quotas pour atteindre un rendement durable le plus rapidement possible et au plus tard en 2020.

Les 15 et 16 décembre, les ministres ont au contraire la possibilité de définir des quotas visant à supprimer le plus vite possible la surpêche, qui touche encore 47% des stocks de l’Atlantique. Le thon ou le hareng, par exemple, font partie des 10 espèces les plus pêchées au monde selon un rapport de l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture, publié le 19 mai dernier.

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus