La fin de la convention citoyenne pour le climat retardée

Le 19 mars 2020
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article
C'est au CESE que se déroulent les séances de travail de la convention citoyenne.
C'est au CESE que se déroulent les séances de travail de la convention citoyenne.

La session de présentation des mesures imaginées par les conventionnels est reportée sine die.

 

La convention citoyenne pour le climat (CCC) a annoncé, jeudi 19 mars, le report de sa dernière session, prévue au début du mois d’avril, à cause du coronavirus. L'épidémie de Covid-19 et les mesures de confinement «rendent naturellement impossible la tenue de la session finale de la Convention les 3 et 4 avril dans les conditions initialement prévues, elle sera ainsi reportée», indique un communiqué.


La Convention est composée de 150 citoyens représentatifs de la société française, venus de toutes les régions. Ils se sont réunis lors de six sessions depuis octobre à Paris pour plancher sur des mesures pour «réduire d'au moins 40%» les émissions des gaz à effet de serre entre 1990 et 2030 «dans une logique de justice sociale».
 

La date de la session finale, où les citoyens devaient présenter des mesures qui pourront être retenues par le gouvernement, sera décidée «ultérieurement». En attendant, «les travaux se poursuivront d'ici la session finale, selon des modalités qui seront définies dans les prochains jours».