La filière des déchets chimiques des ménages à moitié déployée

Le 05 mars 2014 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Les points de collecte touchent 30 millions de Français
Les points de collecte touchent 30 millions de Français

La collecte des déchets chimiques des ménages, les «déchets diffus spécifiques» en jargon technique, couvre désormais 30 millions d’habitants, soit près de la moitié de la population française.

Ce premier bilan a été dressé le 4 mars par EcoDDS, l’éco-organisme en charge de leur collecte et de leur traitement, agréé par le ministère de l’écologie en avril 2012. Son cahier des charges lui fixe l’objectif de couvrir 10 millions d’habitants supplémentaires d’ici fin 2014.

 

Les déchets concernés sont principalement issus des produits d’entretien (maisons et véhicules), de bricolage et de jardinage. Ils sont pris en charge au sein des déchetteries.

 

Rappelons que cette filière ne touche que les déchets chimiques des ménages, soit 43.000 tonnes par an selon l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe), alors que les DDS produits par les artisans du bâtiment, non concernés par le dispositif, représentent les trois quarts du gisement national (environ 136.000 t).

 

Toutefois, certaines collectivités –comme le Grand Nancy- n’ont pas attendu la réglementation pour mettre en place des systèmes de collecte de DDS destinés aux artisans.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus