La FAO constate un ralentissement de la déforestation

Le 16 mars 2007 par Claire Avignon
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Dans un communiqué du 13 mars, l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) constate un ralentissement de la déforestation et une augmentation des superficies forestières dans plusieurs régions.

Le couvert forestier de la planète s'élève à près de 4 milliards d'hectares, soit environ 30% des superficies émergées. De 1990 à 2005, la planète a perdu 3%de sa surface forestière, soit une diminution moyenne de 0,2% par an, selon les données de la FAO. De 2000 à 2005, 57 pays ont signalé un accroissement des superficies boisées, dont l'Europe et l'Amérique du Nord, et 83 un recul, à commencer par l'Indonésie, le Mexique, la Papouasie-Nouvelle-Guinée et le Brésil qui ont déploré les plus fortes pertes. «La perte nette de forêts s'établit à 7,3 millions d'hectares par an, soit 20.000 hectares par jour, l'équivalent de deux fois la taille de Paris», explique la FAO.

Malgré le ton plutôt optimiste du communiqué, Greenpeace remarque que la situation continue à être «particulièrement préoccupante sur le continent africain», et demande à la France «de prendre les mesures qui s'imposent, notamment dans le bassin du Congo».




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus