La Fabrique écologique roule pour le vélo

Le 28 mars 2017 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
La France doit passer à la vitesse supérieure
La France doit passer à la vitesse supérieure

La Fabrique écologique a présenté à la presse, ce 28 mars, sa note de synthèse en faveur du développement de la bicyclette dans l’Hexagone.

 

Le plaidoyer du think tank présidé par Géraud Guibert repose sur trois mesures-phares, dont l’essentielle est la mise en place d’une Mission interministérielle pour le vélo. «Il manque un pilote, au niveau national, de la politique Vélo. Nous proposons de créer une mission interministérielle, notamment chargée de mener un plan de sensibilisation», a déclaré Yoann Rouillac, président du groupe de travail sur le vélo à la Fabrique écologique, lors d’une conférence de presse à Paris. L’actuelle coordination interministérielle est jugée beaucoup trop limitée.

Deuxième proposition: mettre en place un fonds d’investissement dans les mobilités actives financé par une taxe sur les ventes de voitures et de motos.

Enfin, la Fabrique écologique suggère de faire évoluer l’indemnité kilométrique vélo (IKV) en un budget unique mobilité (BUM) au sein des entreprises.

Aujourd’hui, la France consacre 0,01 euro par habitant et par an au vélo, contre 1,24 € en Allemagne et 4,82 € au Danemark. «Il faut arrêter de considérer le vélo comme un loisir et le considérer comme un moyen de transport à part entière», a conclu Géraud Guibert.

 

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus