La déforestation a diminué de moitié en 15 ans

Le 07 septembre 2015 par Romain Loury
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
L'Amazonie
L'Amazonie

La destruction des forêts se poursuit dans le monde, mais à un rythme nettement réduit depuis les années 1990. Une légère embellie, même s’il reste bien des progrès à accomplir en Afrique et en Amérique du Sud.

Certes, il n’y a priori pas de quoi de réjouir: en 2015, les forêts couvrent 30,6% des terres au niveau mondial, contre 31,6% en 1990. Pourtant, un nouveau rapport de l’Organisation mondiale des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), publié en marge du Congrès forestier mondial, qui a débuté lundi 7 septembre à Durban (Afrique du Sud), pointe plusieurs progrès notables ces dernières années.

D’une part, le rythme de déforestation a clairement diminué au niveau mondial: en 2000, son taux annuel était de 0,18%, alors qu’il n’est plus que de 0,08% en 2015. «La principale perte de superficie forestière s’est produite dans les tropiques, particulièrement en Amérique du Sud et en Afrique, bien que le taux de perte dans ces régions ait substantiellement baissé depuis cinq ans», explique la FAO.

Parmi les raisons de ce ralentissement, certes une moindre perte de forêt naturelle (-6,6 millions d’hectares par an entre 2010 et 2015 contre -8,8 million d’hectares/an entre 1990 et 2000), mais surtout de plus en plus de forêts plantées. Celles-ci représentent désormais 7% de la couverture forestière mondiale. Leur taux de plantation est toutefois en baisse depuis les années 2000.

Une meilleure gestion

Egalement avec de fortes disparités, la FAO fait état d’une meilleure gestion au niveau mondial, avec 52% des forêts mondiales désormais concernées par un plan de gestion durable, et 82% d’entre elles ayant fait l’objet depuis 1970 d’un inventaire forestier national.

D’après les projections à l’horizon 2030, la couverture forestière devrait continuer à diminuer en Amérique du Sud et en Afrique, alors qu’elle augmentera en Europe, plus modérément en Amérique du Nord et en Asie. Dans ce dernier continent, la Chine est le pays qui plante le plus d’arbres, augmentant sa couverture de 0,8% chaque année.

Selon la FAO, les émissions de carbone liées à la déforestation auraient diminué «de plus de 25%» entre 2001 et 2015.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus