La déclaration environnementale du Parlement européen

Le 27 janvier 2006 par Ludivine Hamy
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Le 24 janvier, le président du Parlement européen, Josep Borrell, et son secrétaire général, Julian Priestley, se sont engagés à intensifier les efforts de l'institution pour pratiquer une gestion aussi écologique que possible de ses propres activités et infrastructures. Par le biais d’une «déclaration environnementale», le Parlement, qui regroupe 5.000 fonctionnaires actifs sur trois lieux de travail -Bruxelles, Strasbourg, Luxembourg-, a décidé de respecter une véritable politique structurelle interne, permanente, visant au respect des normes européennes Emas (Eco-Management and Audit Scheme). Avec plus de 900.000 m² de bureaux, plus de 800 tonnes de papier consommées chaque année et une facture annuelle d'électricité de quelque 6 millions d'euros, l’institution européenne se veut ainsi exemplaire en matière de respect de l’environnement. Pour Josep Borrell: «la déclaration environnementale est une expression de la volonté du Parlement européen de prouver que ses activités restent en accord parfait avec les bonnes pratiques actuelles de la gestion environnementale et qu'elles sont aussi peu nuisibles pour l'environnement que possible.»


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus