La déclaration des acteurs de l’eau en vue de Copenhague

Le 28 août 2009 par Sabine Casalonga
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
IndiaWater
IndiaWater

Lors de la clôture de la semaine mondiale sur l’eau le 21 août à Stockholm, les participants ont adopté une déclaration appelant à mieux prendre en compte le thème de l’eau dans les négociations internationales sur le changement climatique en vue de l’accord de Copenhague en décembre.

Un accord solide et équitable sur le changement climatique s’avère crucial pour sécuriser l’accès futur à la ressource en eau, énonce la déclaration dans son introduction. Elle postule notamment que la protection des écosystèmes est fondamentale pour l’adaptation au climat et le développement.

«L’eau est un facteur-clé du développement et le premier vecteur par lequel le changement climatique sera ressenti, a déclaré dans un communiqué Ger Bergkamp, le directeur général du Conseil mondial sur l’eau. C’est pourquoi, l’accord international qui prendra la suite du protocole de Kyoto devra comporter des objectifs clairs ainsi que des stratégies pour que l’eau soit une priorité dans l’adaptation au changement climatique.»

«Les choix concernant la gestion et les infrastructures de l’eau sont trop souvent appuyés sur des politiques […] construites sur l’hypothèse d’un climat stable et doivent désormais être adaptées», souligne John Matthews expert au WWF dans un communiqué du vendredi 21 août.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus