La cyclosporose débarque en force aux Etats-Unis

Le 28 août 2013 par Romain Loury
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Cyclospora cayetanensis en live.
Cyclospora cayetanensis en live.
DR

Les Etats-Unis endurent depuis juin une importante épidémie de cyclosporose, une infection alimentaire rare, d’origine parasitaire, qui semble en partie liée à des salades mexicaines.

Selon le dernier bilan des centres de contrôle et de prévention des maladies (CDC), dressé vendredi 23 août, 22 Etats de l’est du pays sont touchés. Soit un total de 610 cas —dont 7% ont donné lieu à une hospitalisation, mais aucun à un décès—, pour la plupart survenus entre mi-juin et mi-juillet. Parmi les Etats les plus touchés, figurent le Texas (258 cas), l’Iowa (156 cas) et le Nebraska (86 cas) [1]. Une impressionnante série: entre 1997 et 2008, le parasite Cyclospora cayetanensis n’avait fait que 1.110 cas recensés aux Etats-Unis.

Salade mexicaine

Se manifestant par une diarrhée et quelques troubles digestifs, la maladie, plutôt bénigne, était jusqu’alors surtout connue des touristes ayant bu de l’eau contaminée lors d’un voyage dans une zone endémique (Amérique latine, Inde, Asie du Sud-est), plus rarement des personnes ayant consommé des fruits et légumes importés de ces pays. Des salades mexicaines, mais pas que… Menée au Nebraska et en Iowa, une enquête épidémiologique pointe un mélange de salade produit au Mexique par l’entreprise Taylor Farms de Mexico, consommé dans des restaurants des deux Etats.

Pas de liens entre les cas

Après avoir annoncé, mi-août, qu’elle suspendait toute exportation de salades mexicaines aux Etats-Unis, la société y a été réautorisée dimanche par la Food and Drug Administration (FDA), qui n’a rien trouvé à redire lors de ses contrôles d’hygiène. Il y a toutefois peu de chances que du Cyclospora soit à présent retrouvé: les dernières personnes tombées malades dans l’Iowa et au Nebraska après avoir mangé dans l’un des restaurants incriminés (les chaînes Olive Garden et Red Lobster) s’y sont rendues le 2 juillet, tandis que la durée de conservation du mix de salade est de 14 jours. Les salades mexicaines ne sont peut-être pas les seules en cause: menée au Texas, une autre enquête épidémiologique n’a montré aucun lien avec des produits de Taylor Farms. «Si l’enquête est toujours en cours, les éléments actuels suggèrent que tous les cas de cyclosporose recensés dans les divers Etats ne sont pas directement liés les uns aux autres», constatent les CDC. 

 

[1] Mardi, les autorités sanitaires du Texas (Texas Department of Health and Human Services) ont relevé le bilan de l’Etat à 283 cas. Plutôt que 610 cas, dernier chiffre officiel des CDC, le nombre total de victimes serait donc de 635 sur l’ensemble des Etats-Unis.



Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus