La crise va toucher le bio

Le 06 février 2012 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

La croissance du marché alimentaire bio en France va ralentir pour plafonner à 5% par an en 2015 avec un chiffre d'affaires de 4,5 milliards d'euros, en raison de la dégradation de la conjoncture économique, selon une étude du cabinet Xerfi publiée ce lundi 6 janvier.

Avec des taux de croissance annuelle fluctuant entre 10 et 25% entre 2006 et 2010, le marché alimentaire bio a doublé de taille en 5 ans pour générer 3,65 Md€ de chiffre d'affaires l'an dernier, affirme Xerfi.

Mais, pour le cabinet, «cette insolente santé (...) appartient désormais au passé. Avec la crise, les consommateurs établissent des priorités alors que les prix des produits bio sont plus élevés que ceux de l'alimentation traditionnelle».

Les ventes du bio ne devraient ainsi progresser que de 5% en 2012, 8% en 2013, avant un retour à 5% en 2014 et 2015, selon les calculs du cabinet. En 2015, le chiffre d'affaires s'élèvera 4,5 Md€.

La grande distribution ne cesse d'élargir sa gamme bio et va gagner du terrain grâce à une stratégie basée sur des prix bas, toujours selon le cabinet.

Aujourd'hui à 47% de parts de marché, la grande distribution va franchir la barre des 50% en 2015 tandis que la part des spécialistes (réseaux et indépendants) va diminuer à 30% en 2015 contre 38% en 2005, toujours selon Xerfi.
 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus