La crise a aussi un impact sur la démolition des navires

Le 06 février 2009 par Victor Roux-Goeken
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Alors qu’ils se négociaient à environ 500 dollars la tonne fin septembre 2008, les navires partent désormais à la démolition aux alentours de 200 $/t fin décembre 2008, selon Robin des bois.

L’association spécialisée dans la lutte contre la démolition «sauvage» des navires a publié mardi 3 février son 14e bulletin d’information, A la casse.com. Pendant cette période, 54% des navires promis à la démolition, en partance pour des chantiers asiatiques, appartenaient à des armateurs de l’Union européenne ou de l’Association européenne de libre-échange (AELE).

Au total, 181 navires sont partis à la démolition, pour un recyclage cumulé de 1,7 million de tonnes de métaux. En nombre de bateaux, l’Inde et le Bangladesh ont capté 83% du marché.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus