La CRE consulte sur l’autoconsommation

Le 04 septembre 2017 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Le bourg de Tourouvre (61) pourra-t-il consommer la production de sa route solaire?
Le bourg de Tourouvre (61) pourra-t-il consommer la production de sa route solaire?
VLDT

Le régulateur lance une série d’ateliers pour défricher les problématiques techniques et juridiques posées par le développement rapide de ce nouveau mode de consommation de l’électricité.

 

Le régulateur des marchés français de l’énergie et du carbone n’entend pas se laisser déborder par la dynamique de l’autoconsommation. Si 0,04% seulement des clients raccordés aux réseaux tricolores d’électricité ont choisi de consommer le courant qu’ils produisent, cette proportion est appelée à fortement progresser, estime la Commission de régulation de l’énergie (CRE).

Triplement en un an

Ce nombre a «été multiplié par trois en un an et tout porte à croire que cette tendance devrait encore s’accentuer en 2017», avertit Brice Bohuon, tout nouveau directeur général des services de la CRE, dans un texte mis en ligne sur le site de la CRE.

Il est donc urgent de modifier le dispositif réglementaire avant, sans doute, d’adapter les réseaux à cette nouvelle donne énergétique, notamment permise par la chute des prix du photovoltaïque.

Séminaire, ateliers, consultation

Pour ce faire, la CRE organise un séminaire à Paris, le 12 septembre. Cette discussion avec les parties prenantes doit permettre d’identifier les enjeux liés au développement de l’autoconsommation et d’apporter des éléments de réponses aux problématiques soulevées par la hausse du nombre d’autoconsommateurs.

Au programme. L’après-midi du 12 septembre sera complété par plusieurs ateliers thématiques, ainsi qu’une consultation publique à la fin de l’année.

La CRE entend articuler la réflexion autour de trois thématiques: conciliation des mécanismes de solidarité nationale (principes de péréquation tarifaire et de timbre-poste), développement de signaux tarifaires permettant le développement de l’autoconsommation (adaptation de la CSPE, taxes sur la fourniture d’énergie et sur l’accès au réseau et soutiens aux énergies renouvelables) et accompagnement des projets d’autoconsommation (modernisation du cadre contractuel définissant les obligations du client final, de son fournisseur et du gestionnaire de réseaux).

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus