La Cour des comptes pulvérise les plans Ecophyto

Le mardi 04 février 2020 à 14h 35 par Valéry Laramée de Tannenberg
Chaque inspecteur agréé doit examiner 1.500 pulvérisateurs.
Chaque inspecteur agréé doit examiner 1.500 pulvérisateurs.
DR

 

L’auditeur en chef des finances publiques détaille les causes de l’échec d’un programme majeur issu du Grenelle de l’environnement.

Extrait : On ne tire pas sur une ambulance, dit-on. L'expression  n’a pas cour à la Cour des comptes. Dans un référé, publié ce mardi 4 février, l’auditeur en chef des finances publiques dresse un bilan sévère des stratégies...

comment lire l'article complet ?

Vous êtes abonné

Saisissez vos codes d’accès :

Mot de passe perdu?
Cliquez ici

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous au JDLE et soyez au cœur de l’information professionnelle en Hygiène, Sécurité et Environnement.

Découvrez notre offre d’abonnement :

  • - Un accès simple à toute l’actualité HSE pour une meilleure maitrise des risques
  • - Une communauté de professionnels et un outil d’échange pour partager vos retours expériences
  • - Une newsletter quotidienne pour ne pas passer à côté de l’information

en savoir plus