La couche d’ozone peine à se reformer

Le 21 août 2006 par Claire Avignon
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Selon l’Organisation météorologique mondiale (OMM) et le Programme des Nations unies pour l’environnement (Pnue), la couche d’ozone ne connaîtra un retour à la normale complet qu'autour de 2065. Les précédentes prévisions, datant de 2002, avaient misé sur 2049. Ce saut de 15 ans s’explique par une sous-estimation des émissions de chlorofluorocarbone (CFC), -l’une des principales familles de molécules à l’origine de l’appauvrissement de la couche d’ozone au niveau des pôle-, après leur restriction introduite par le protocole de Montréal en 1989. Ces CFC sont plus utilisés que prévu dans les réfrigérateurs ou les aérosols.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus