- 

La côte arctique recule de plusieurs mètres chaque année

Le 18 avril 2011 par Geneviève De Lacour
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

La côte arctique recule de deux mètres ou plus chaque année en raison des changements climatiques. Ces informations proviennent du rapport 2010 sur l’Etat de la côte arctique rédigé par les scientifiques de l’association Helmholtz du centre allemand de recherche et du Comité international des sciences arctiques (IASC, selon l’acronyme anglais).

Selon un article, publié aujourd’hui 18 avril dans The Independent et qui reprend les conclusions du rapport, à certains endroits, le recul de la côte atteindrait 30 mètres.

L’étude, menée par 30 scientifiques provenant de 10 pays différents, souligne qu’en moyenne sur une dizaine d’années, le retrait des côtes s’est opéré «typiquement sur 1 à 2 mètres par an mais il a pu atteindre 10 à 30 mètres à certains endroits». Le phénomène est le plus marqué au niveau de zones qui se situent en mer de Beaufort, en mer de Sibérie orientale et dans la mer de Laptev.

La rapidité de l’érosion côtière menace les populations locales et les écosystèmes. L’augmentation des températures provoque la fonte de la couverture de glace longeant la côte qui est alors exposée aux éléments naturels.

Ce recul très rapide a un impact sur les milieux côtiers concentrant les premiers maillons de la chaine de la vie arctique et où les populations de poissons, d’oiseaux et de mammifères sont très importantes. Ce milieu est aussi particulièrement riche en oiseaux de mer puisqu’on estime à 500 millions leur nombre d’individus.

Au total, les données ont été collectées sur plus de 100.000 kilomètres de côte.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus