La Corse adopte le "zeru frazu"

Le 30 mai 2016 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Ce nouveau plan Déchets a généré des heures et des heures de débats
Ce nouveau plan Déchets a généré des heures et des heures de débats
Ste

L’Assemblée de Corse a adopté le 27 mai un plan visant à réduire les déchets au terme de 11 heures de débats en commission et de 18 amendements. Les partisans du tri à la source, tendant vers le ‘zeru frazu’ (zéro déchet), l’ont emporté face aux tenants du tri-mécano-biologique (TMB).

 

En Corse, la gestion des déchets s’avère politiquement explosive. Depuis plusieurs années, elle donne lieu à un affrontement entre les nationalistes, partisans du tri à la source, et les partisans, de droite comme de gauche, du TMB et des centres d’enfouissement. Résultat: le nouveau rapport d’orientation sur la politique déchets a été approuvé à une majorité relative: 24 voix pour, 11 contre, 11 abstentions et 4 absences. Il fait suite au plan de prévention et de gestion des déchets non dangereux adopté le 17 juillet 2015.

Moins ambitieux que prévu, ce nouveau plan d’action vise à atteindre 60% de tri à la source en 5 ans. Il prévoit la création de 3 centres de tri, de 8 stations de compostage industriel, de 30 plates-formes de compostage en milieu rural, pour un coût total de 28 millions d’euros.

 

Une urgence: limiter la mise en décharge

 

Ce plan de gestion s’accompagne d’un plan d’urgence destiné à ne pas accroître les capacités d’enfouissement de l’île, qui plafonnent à 95.500 tonnes par an au sein de trois ISDND[1] et qui engloutissent aujourd’hui 92% des déchets ménagers.

Pour cela, 80% des déchets ménagers valorisables doivent être compostés ou recyclés, tout comme 50% des déchets déposés en déchetteries. Des installations provisoires de surtri mécanisé des ordures ménagères résiduelles (OMR) seront aussi installées dès la fin 2016. Elles pourront accueillir 135.000 t/an de déchets. Au total, ce plan d’urgence coûtera 5,6 M€ à l’Assemblée de Corse.

 



[1] Installations de stockage de déchets non dangereux

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus