La Corée du Sud veut créer 1,5 million d’emplois durables

Le 07 juin 2011 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Au pic de la crise financière, en 2008, la Corée du Sud s’était distinguée par l’importance donnée à l’économie «verte» dans son plan de relance. L’effort ne se dément pas. En début de semaine, Séoul a confirmé vouloir lancer un plan de développement de technologies «bas carbone».
 
Dans un communiqué, le ministère de l’économie du savoir a indiqué que le pays du Matin calme allait massivement investir dans une dizaine de technologies, parmi lesquelles: solaire, éolien, pile à combustible, biogaz, stockage de l’électricité et énergie nucléaire.
 
Leur déploiement devrait permettre la création de 1,5 million d’emplois d’ici 2030, affirme Séoul. A cette échéance, la Corée espère stabiliser à 210 millions de tonnes ses émissions annuelles de CO2, contre 528 Mt, en 2009.
 
Le gouvernement sud-coréen entend investir 25 milliards de dollars (360,31 milliards d’euros) d’ici 2015 dans les technologies bas carbone. Ce qui, espère-t-il, permettra d’exporter pour plus de 200 Md$ (136,48 Md€)de technologies propres.
 

A terme, les industriels coréens visent 18% du marché mondial des énergies renouvelables, contre 1,2% aujourd’hui.  



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus