La Corée du Sud renforce la lutte contre le trafic de baleine

Le 03 janvier 2011 par Célia Fontaine
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Une bonne nouvelle pour les baleines en ce début d’année 2011. Depuis aujourd’hui 3 janvier, la Corée du Sud durcit les règles encadrant la chasse illégale à la baleine et l'exploitation de sa viande, rapporte l’AFP.

La Commission baleinière internationale interdit la chasse commerciale à la baleine depuis 1986, et la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d'extinction (Cites) prohibe le trafic international de produits qui en sont issus. Mais certains pays comme l’Islande (dans le JDLE), la Norvège ou le Japon chassent la baleine à des fins dites « scientifiques », tout en commercialisant la viande.

En Corée du Sud, la vente des baleines prises accidentellement dans les filets ou échouées sur le rivage est autorisée. Après un certain nombre d’abus - le nombre de prises accidentelles ayant étrangement augmenté ces dernières années - la législation du pays est modifiée.

Les pêcheurs doivent désormais déclarer immédiatement la découverte de baleines prises dans leurs filets ou échouées. « Ceux qui déclareront avoir pris des baleines mortes devront les vendre pour exploiter la viande uniquement à des organismes agréés par l'Etat et seuls ceux détenant une licence pourront vendre la viande de baleine », a indiqué le ministère de l’agriculture.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus