La Corée du Sud programme une lente sortie du nucléaire

Le 19 juin 2017 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article
Moon Jae-in, le président de la Corée du Sud, est anti-nucléaire.
Moon Jae-in, le président de la Corée du Sud, est anti-nucléaire.
DR

Ironie de l’histoire. A quelques mois de la mise en service du premier réacteur construit à l’étranger, la Corée du Sud annonce sa sortie (très) progressive de l’énergie atomique.

Conformément à son programme électoral, le nouveau président Sud-Coréen a annoncé, lundi 19 juin, la fin programmée du nucléaire civil dans le pays du Matin calme. S’exprimant à l’occasion de la mise à l’arrêt définitif de la tranche 1 de la centrale de Kori, Moon Jae-in propose d’arrêter les 25 tranches en service en une quarantaine d’années. Aucune prolongation de leur durée de vie ne sera autorisée, a-t-il précisé.

Incertitude sur deux réacteurs

Le prochain réacteur sur la liste noire présidentielle serait Wolsong 1 (réacteur à eau lourde de technologie canadienne), dont la fin de vie était prévue pour 2023. Les projets de nouvelles centrales (8 réacteurs pour 11,6 gigawatts électriques -GWe) sont, logiquement, jetés aux oubliettes. L’incertitude demeure quant à l‘avenir des deux réacteurs en cours de construction: Shin Hanul 1 et 2.

Produisant le tiers de son électricité à partir de l’atome, la Corée du Sud avait, jusqu’à l’élection de Moon Jae-in, le projet d’accroître de 70% ses capacités de production nucléaire d’ici 2029. Ce ne sera probablement pas le cas.

Plus d’ENR et de gaz

Pour conduire sa transition énergétique, la nouvelle administration sud-coréenne mise sur le gaz et les énergies renouvelables. D’ici 2030, solaire et éolien pourraient produire 20% de l’électricité nationale, contre 5% en 2016. A contrario, la part du gaz naturel devrait passer de 18% à 27%. Et pour réduire l’empreinte carbone de son secteur électrique, Séoul entend diviser par deux la production des centrales au charbon.