La Corée du Sud programme une lente sortie du nucléaire

Le 19 juin 2017 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Moon Jae-in, le président de la Corée du Sud, est anti-nucléaire.
Moon Jae-in, le président de la Corée du Sud, est anti-nucléaire.
DR

Ironie de l’histoire. A quelques mois de la mise en service du premier réacteur construit à l’étranger, la Corée du Sud annonce sa sortie (très) progressive de l’énergie atomique.

Conformément à son programme électoral, le nouveau président Sud-Coréen a annoncé, lundi 19 juin, la fin programmée du nucléaire civil dans le pays du Matin calme. S’exprimant à l’occasion de la mise à l’arrêt définitif de la tranche 1 de la centrale de Kori, Moon Jae-in propose d’arrêter les 25 tranches en service en une quarantaine d’années. Aucune prolongation de leur durée de vie ne sera autorisée, a-t-il précisé.

Incertitude sur deux réacteurs

Le prochain réacteur sur la liste noire présidentielle serait Wolsong 1 (réacteur à eau lourde de technologie canadienne), dont la fin de vie était prévue pour 2023. Les projets de nouvelles centrales (8 réacteurs pour 11,6 gigawatts électriques -GWe) sont, logiquement, jetés aux oubliettes. L’incertitude demeure quant à l‘avenir des deux réacteurs en cours de construction: Shin Hanul 1 et 2.

Produisant le tiers de son électricité à partir de l’atome, la Corée du Sud avait, jusqu’à l’élection de Moon Jae-in, le projet d’accroître de 70% ses capacités de production nucléaire d’ici 2029. Ce ne sera probablement pas le cas.

Plus d’ENR et de gaz

Pour conduire sa transition énergétique, la nouvelle administration sud-coréenne mise sur le gaz et les énergies renouvelables. D’ici 2030, solaire et éolien pourraient produire 20% de l’électricité nationale, contre 5% en 2016. A contrario, la part du gaz naturel devrait passer de 18% à 27%. Et pour réduire l’empreinte carbone de son secteur électrique, Séoul entend diviser par deux la production des centrales au charbon.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus