La Corée du Sud prépare l’après-Kyoto

Le 26 mars 2008 par Victor Roux-Goeken
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
La Corée du Sud compte devenir le premier pays non tenu de réduire ses émissions de gaz à effet de serre (GES) à s'y engager. 10e plus grand émetteur de GES au monde – 591 millions de tonnes équivalent CO2 – la Corée du Sud était classée «pays en développement» lors de la signature du protocole de Kyoto en 1997.

Toutefois, le pays compte plus sur une stabilisation de ses émissions que sur une réduction réelle. Il a quasiment doublé ses émissions de GES par rapport aux niveaux de 1990…


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus