La COP 26 a son président

Le vendredi 14 février 2020 à 14h 24 par Valéry Laramée de Tannenberg
Alok Sharma, un président de COP qui ignore tout des arcanes de la diplomatie climatique.
Alok Sharma, un président de COP qui ignore tout des arcanes de la diplomatie climatique.
DR

A la surprise générale, le gouvernement britannique a bombardé son ministre du développement international à la présidence du sommet climatique de novembre.

Extrait :   Le gouvernement britannique n’est décidément pas avare de surprises. La dernière en date n’est pas la moindre. Jeudi 13 février, à l’occasion d’un remaniement de son gouvernement, le premier ministre Boris Johnson a...

comment lire l'article complet ?

Vous êtes abonné

Saisissez vos codes d’accès :

Mot de passe perdu?
Cliquez ici

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous au JDLE et soyez au cœur de l’information professionnelle en Hygiène, Sécurité et Environnement.

Découvrez notre offre d’abonnement :

  • - Un accès simple à toute l’actualité HSE pour une meilleure maitrise des risques
  • - Une communauté de professionnels et un outil d’échange pour partager vos retours expériences
  • - Une newsletter quotidienne pour ne pas passer à côté de l’information

en savoir plus