La consommation «responsable» n’est pas attractive

Le 06 avril 2009 par Victor Roux-Goeken
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Pour un tiers des Français, consommer «responsable» c’est consommer moins, et pour 46%, moins de produits superflus. Menée auprès de 4.500 personnes, l’étude annuelle Ethicity d’Aegis Media Expert et de l’Ademe, intitulée «Les Français et la consommation durable», a été publiée mercredi 1er avril.

70% d’entre eux pensent que la manière dont ils consomment peut avoir un impact positif sur l’environnement. 20% le font par conviction. 66% déclarent faire des achats «responsables», dont 22% «régulièrement».

Un quart de la population se déclare «éco-consommateur», une proportion qui reste stable depuis la première étude publiée en 2004.

70% des Français estiment que la consommation «responsable» n’est pas attractive, tant sur le prix que sur le contenu. Un peu plus de la moitié ne sait pas où acheter ces produits ou doutent des vertus sociales et écologiques des marques et entreprises. Pour 30% de la population, un produit «responsable» doit être local.

Les trois quarts des Français jugent que les pouvoirs publics ne prennent pas assez en compte les enjeux environnementaux. La population fait peu confiance aux grandes entreprises en la matière: en 2008, cette confiance est passée à 37%, soit –11 points depuis 2006.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus