La Commission veut s’attaquer au piratage de quotas de CO2

Le 09 février 2010 par Victor Roux-Goeken
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
A la suite d’une cyber-attaque massive de registres de quotas de CO2 européens le 28 janvier dernier (1), la Commission européenne prévoit de préparer de nouvelles lignes directrices de sécurité sur internet, indique-t-elle dans un communiqué du 4 février.

Bien que «quelques transactions frauduleuses [aient] été effectuées, (…) la sécurité du registre communautaire (…) n’a pas été compromise», rassure la Commission après l’envoi de faux courriels officiels à des utilisateurs de ces registres, qui ont livré leurs codes d’accès à leur insu sur un faux site de la Commission européenne. L’exécutif européen a été alerté par les Pays-Bas et la Norvège.

La Commission européenne a déjà proposé un renforcement des normes de sécurité sur internet en vue de préparer l’inclusion du secteur aérien au marché européen du carbone (ETS) en 2010.

(1) Dans le JDLE «La Caisse des dépôts crée une filiale dédiée au climat»


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus