La Commission signe pour le «methane to markets»

Le 12 mars 2008 par Agnès Ginestet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Le commissaire européen à l'énergie Andris Pielbags a officialisé le 4 mars à Washington D.C. l'adhésion de l'Union européenne au système «methane to markets». L'annonce en avait été faite en septembre 2007 (1), alors que l'Allemagne, l'Italie, la Pologne et le Royaume-Uni étaient déjà membres du dispositif, aux côtés de pays comme l'Australie, le Japon, l'Inde et la Chine. Cette initiative d'envergure internationale lancée par les Etats-Unis en 2004 consiste à réduire, grâce aux technologies, les émissions de méthane dans les secteurs de l'agriculture, des mines de charbon, des décharges, du pétrole et du gaz. Selon Andris Pielbags, elle «contribuera directement à l'objectif de la Commission européenne de limiter le réchauffement climatique à 2°C».

Actuellement, 20 gouvernements nationaux et l'Union européenne sont membres de Methane to markets.



(1) Voir l'article du JDLE «La Commission rejoint le partenariat «methane to markets»




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus