La Commission pense à l’eau

Le 19 octobre 2010 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

 

On l’oublie trop souvent : certaines régions d’Europe sont régulièrement en manque d’eau. Dans une communication faite en 2007 au Parlement européen, la Commission rappelait que 33 bassins hydrographiques sont touchés par un problème récurrent de rareté de la ressource en eau. Au total, ce sont 460.000 kilomètres carrés (soit près de 10 % de la superficie totale de l’Union européenne) qui manquent d’eau. Un territoire qui abrite 82 millions d’habitants (environ 16,5 % de la population de l’Union). Depuis 1976, la plupart des Etats membres subissent régulièrement des épisodes de sécheresse. Entre 2000 et 2006, environ 15 % de la superficie totale et en moyenne 17 % de la population de l’Union européenne ont été touchées par des épisodes de canicule..

 

Plusieurs facteurs expliquent cet état de fait : la répartition dans l’espace et dans le temps des ressources hydriques, mais aussi le piètre état des infrastructures d’alimentation en eau. La Commission estime que 20 à 40 % de l’eau est gaspillée : fuite dans les réseaux, irrigation superflue, etc. De plus, les risques de rupture d’alimentation vont s’accroître avec l’élévation des températures et le changement annoncé du régime des pluies.

 

Pour renforcer notre sécurité d’approvisionnement, Bruxelles proposera aux Etats membres d’ici 2012 de mener toute une série d’actions dans les domaines agricoles, adduction d’eau, efficacité hydrique des bâtiments et lutte contre la désertification (en Grèce, Espagne, Chypre, Portugal et Roumanie).



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus