La Chine s’engage à limiter sa pollution

Le 06 mars 2007 par Agnès Ginestet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Selon l'AFP, le Premier ministre chinois Wen Jiabao a déclaré le 5 mars, lors de la session annuelle de l'Assemblée nationale populaire: «Le mode de croissance économique reste extensif. Cela se manifeste surtout par une forte consommation d'énergie et une grave pollution». Il a ajouté: «Nous n'avons pas atteint les objectifs de réduction de 4% de la consommation d'énergie par unité de produit intérieur brut (PIB), et de 2% d'émissions de matières polluantes, qui avaient été fixés au début de l'année». Wen Jiabao s'est engagé en 2007 à «multiplier les efforts pour améliorer la qualité et le rendement de la croissance économique». Il a aussi indiqué que «certaines instances locales et certaines entreprises n'ont pas appliqué avec une rigueur suffisante la réglementation et les normes visant à économiser l'énergie et à protéger l'environnement».

Selon Reuters, le chef de l'administration d'Etat pour la sécurité du travail Li Yizhong a annoncé que 4.000 mines de charbon dangereuses et polluantes d'une capacité totale annuelle de 100 millions de tonnes vont être fermées en 2007- l'objectif a déjà été atteint de moitié. L'industrie minière chinoise est la plus mortelle du monde. Les règles de sécurité ne sont souvent pas respectées par les propriétaires et les limites sanitaires dépassées. «La Chine a certes souhaité fermer les mines dangereuses et polluantes, mais de nombreuses mines sont rouvertes illégalement pour répondre à la demande énergétique croissante du pays», souligne Reuters, ajoutant que la Chine pourrait remplacer les Etats-Unis à la première place des pays émetteurs de gaz à effet de serre en 2009.




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus