La Chine lance son premier marché du carbone

Le 19 juin 2013 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
C'est dans l'agglomération de Shenzen que le premier marché chinois du CO2 s'est ouvert.
C'est dans l'agglomération de Shenzen que le premier marché chinois du CO2 s'est ouvert.
Joe.H.K.

Comme prévu, la Chine a ouvert, le 18 juin, son premier marché de quotas de CO2.

Comparable à l’ETS européen, le dispositif, mis en place dans la zone économique spéciale de Shenzen, oblige plus de 600 industriels locaux à réguler leurs émissions, estimées à une trentaine de millions de tonnes par an: moins du tiers des rejets industriels carbonés régionaux.

Lors des premières transactions, le prix du quota a atteint un niveau sensiblement égal à celui de son cousin européen. Dans les mois qui viennent, 6 autres marchés comparables doivent voir le jour, à Pékin, Shanghai, Tianjin dans les provinces du Guandong et du Hubei. Au total, les ETS chinois devraient réguler moins de 500 Mt CO2 par an, soit environ 6% des émissions nationales.

Dès 2015, a déjà annoncé la Commission nationale pour le développement et la réforme (l’équivalent du ministère de l’industrie), ces marchés devraient fusionner pour n’en former plus qu’un seul. Ce qui ne devrait pas être des plus faciles, tant les règles de fonctionnement des 7 pionniers sont variées, rappelle une récente étude de la Banque mondiale.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus