La Chine en plein dérapage incontrôlé

Le 05 octobre 2011 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
On savait depuis 2007 que la Chine était le premier émetteur mondial de gaz à effet de serre anthropiques. Depuis lundi 3 octobre, on sait aussi que l’Empire du milieu a considérablement accru ses rejets, qui atteignent désormais les 9 milliards de tonnes par an!
 
Seule bonne nouvelle, la Chine réalise des efforts importants. Si l’on en croit les scientifiques et les consultants de The Climate Tracker (TCT, une réunion d’experts de l’Institut de recherche climatique de Postdam, d’Ecofys et de Climate Analytics), le pays devrait tenir ses engagements climatiques, à savoir réduire de 40 à 45% l’intensité carbone de son économie entre 2005 et 2020.
 
Pour autant, l’empreinte carbone chinoise n’est pas prête de s’alléger. Selon des calculs réalisés par TCT, Beijing devrait accroître ses émissions d’un milliard de tonnes par an. La faute au parc de production d’électricité (au charbon à 70%) et à un développement économique qui frise les 10% de croissance par an.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus