La Chine championne du monde des renouvelables

Le 29 mars 2010 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Affublée d’une exécrable réputation climatique, la Chine fait des efforts. Selon une étude publiée le 25 mars par le Pew Institute, l’empire du Milieu est de tous les pays du G20 celui qui a le plus investi dans les énergies renouvelables (ENR). S’appuyant sur les statistiques de Bloomberg, le think tank américain estime que Beijing (Pékin) a investi, entre 2005 et 2009, 34,6 milliards de dollars (26 milliards d’euros) dans les éoliennes, les centrales hydroélectriques et autres systèmes solaires. Soit près de deux fois plus que les Etats-Unis (18,6 milliards $) durant la même période et trois fois plus que le Royaume-Uni, numéro trois mondial et premier européen. Avec 53,4 gigawatts (GW) de puissance installée, les Etats-Unis sont toujours dotés du plus grand parc d’ENR, juste devant la Chine qui revendique 52,5 GW. A l’exception de l’Espagne (où le solaire domine), l’éolien est la source d’énergie la plus fréquemment choisie par les investisseurs. Et la France dans tout ça? Avec 1,8 milliard $ (1,34 €) d’investissement, elle se situe au 12e rang, juste derrière le Mexique. En revanche, elle est désormais dotée de 9,4 GW de puissance énergétique verte, en hausse de 40% en 5 ans.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus