La centrale du Blayais consommera plus de MOX

Le 30 mai 2013 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Les 4 réacteurs de la centrale du Blayais utiliseront désormais du MOX
Les 4 réacteurs de la centrale du Blayais utiliseront désormais du MOX

Par un décret publié ce 30 mai au Journal officiel, EDF est autorisé à utiliser du combustible enrichi en plutonium (MOX) dans deux nouveaux réacteurs (3 et 4) de la centrale nucléaire du Blayais (Gironde).

Ce mélange d’oxydes (MOX), composé de plutonium et d’uranium enrichi, et fabriqué à partir de combustibles usés, était déjà utilisé dans les deux premiers réacteurs (1 et 2) de l’installation nucléaire, située entre Bordeaux et Royan, ainsi que dans 18 autres de l’Hexagone. Il le sera désormais dans 22 réacteurs sur 58.

EDF avait demandé cette extension au gouvernement dans une lettre datée du 29 avril 2010. L’Autorité environnementale avait ensuite formulé plusieurs recommandations, dans un avis du 20 juillet 2011 (voir JDLE), et notamment que les impacts sanitaires et les risques d’accident soient précisés. L’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) a pour sa part donné son feu vert le 9 octobre 2012, en affirmant que «l’expérience acquise depuis 1987 sur l’utilisation de combustible MOX dans les réacteurs français n’a pas fait apparaître de comportement du MOX différent en exploitation de celui du combustible à l’oxyde d’uranium».

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus