La Californie veut des chargeurs sobres

Le 13 janvier 2012 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
La commission de l’énergie californienne (CEC) a adopté une nouvelle norme d’efficacité énergétique pour les chargeurs de batterie d’appareils mobiles.
 
UN sujet qui n’a rien de négligeable. Selon les estimations du régulateur local des marchés de l’énergie, les Californiens utilisent 170 millions de chargeurs, pour les téléphones cellulaires, les tablettes, des outils de bricolage, etc. En moyenne, chaque foyer abrite une dizaine de ces chargeurs.
 
Faute de système d’extinction automatique, ces appareils gaspillent les deux tiers de l’énergie qu’ils consomment: soit plus de 5.000 gigawattheures par an. «De quoi alimenter en électricité 350.000 logements», calcule-t-on à la CEC.
 
Devant entrer en vigueur le 1er janvier prochain (si aucun groupe de pression ne saisit la justice avant), la future norme obligera les fabricants à mettre sur le marché des appareils sobres et dotés d’un système d’extinction automatique, dès que la batterie se sera rechargée.
 
«Pour un ordinateur portable, le surcoût sera de 50 cents, mais elle permettra d’économiser, sur la durée de vie de l’appareil, l’équivalent de 9 dollars d’électricité», estime la CEC.
 
Au total, le gendarme des marchés énergétiques californiens espère que la nouvelle génération de chargeurs permettra d’économiser, chaque année, 2.200 GWh d’électricité. Et d’éviter ainsi l’émission d’un million de tonnes équivalent CO2.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus