- 

La Californie veut de nouveau des voitures propres

Le 30 janvier 2012 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Pour la troisième fois en un peu plus de 20 ans, la Californie réforme sa législation sur les émissions des automobiles. Vendredi 17 janvier, le régulateur californien des émissions atmosphériques (le Carb) a approuvé un nouveau train de mesures visant à réduire drastiquement les émissions de polluants et de gaz à effet de serre (GES) des véhicules légers.


Dès 2015, les constructeurs automobiles devront abattre les émissions d’oxydes d’azote et d’hydrocarbures imbrulés des véhicules mis sur le marché. Entre 2015 et 2025, ce type de rejets devra diminuer de 75%.


A partir de 2017, les voitures neuves devront aussi réduire de 4,6% par an leurs émissions de GES. Entre 2016 et 2025, le Carb oblige les constructeurs à abaisser de 34% les émissions de GES de leurs véhicules.


Cette nouvelle réglementation, espèrent les autorités californiennes, devrait donner le coup de pouce nécessaire à la banalisation des véhicules hybrides rechargeables, voire totalement électriques. Le Carb estime ainsi qu’à l’horizon 2025, une voiture neuve sur sept sera à bi-motorisation ou électrique.


Parmi ces dernières, on pourrait compter quelques dizaines de milliers de voitures équipées d’une pile à combustible et d’un moteur électrique. Raison pour laquelle le Golden State va aussi imposer aux exploitants de stations-service de s’équiper en pompe à hydrogène. Les premières devraient entrer en service dès 2014.


 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus