La Californie pourra fixer ses propres restrictions d’émissions de GES

Le 27 janvier 2009 par Sonia Pignet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Six jours après son arrivée à la Maison blanche, Barack Obama commence déjà à prendre le contre-pied de son prédécesseur en matière d’environnement. Le président américain a demandé lundi 26 janvier à l’EPA (Agence américaine de protection de l’environnement) de reconsidérer la possibilité d’accorder à la Californie le droit de fixer ses propres réglementations concernant la pollution atmosphérique.
En octobre 2007, cet Etat avait en effet demandé à être exempté de la loi fédérale Clean Air Act, au profit de mesures plus strictes de limitation d’émissions de gaz à effet de serre liés à la pollution automobile. L’administration Bush avait alors refusé. Depuis, 13 autres Etats avaient formulé la même demande, en vain.

Sur le même thème, le président a également sommélundi le Département des transports de définir d’ici le mois de mars de nouvelles normes pour réduire la consommation de carburants et les émissions de GES des véhicules.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus