La Caisse des dépôts «en négociation» pour racheter la Saur

Le 20 mars 2007 par Bérangère Lepetit
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Un consortium composé notamment de la Caisse des dépôts (CDC) a annoncé lundi 19 mars être entré en «négociation exclusive» avec le fonds PAI Partners pour l'acquisition du groupe Saur, spécialisé dans la distribution de l'eau et la propreté. Outre la CDC (47%), le consortium est composé de Séché environnement (33%) et d'un fonds d'investissement dépendant de l'assureur Axa (20%).

Dans un communiqué distinct, PAI Partners a confirmé accorder au consortium «une période d'exclusivité» et négocier «sur la base d'un prix de 1,72 milliard d'euros». Selon une source proche du dossier reprise par l'Agence France presse, une dizaine de candidats s'étaient manifestés pour reprendre la Saur, achetée en novembre 2004 pour 1,037 milliard d'euros par PAI Partners au groupe français Bouygues. La semaine dernière, l'Association des maires de France (AMF) avait fait part de «la préoccupation de nombreux maires» face aux perspectives du rachat de la Saur par «un fonds de pension australien», après une information évoquant la banque australienne Macquarie.

La Saur, concurrente de Suez et Veolia environnement, revendique en France 5.700 contrats d'eau, soit 5,5 millions de clients, et plus de 1.000 contrats de collecte d'ordures ménagères, concernant plus de 5 millions d'habitants. Le groupe emploie 11.850 personnes et opère également sur le marché de la conception et de la construction d'ouvrages liés au traitement de l'eau. Il a réalisé en 2005 un chiffre d'affaires de 1,4 milliard d'euros.





 




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus